Le 7 octobre
Tous les matins, on prend la densité du moût, afin de suivre l'évolution de la fermentation alcoolique.
Au début, le moût est plein de sucre de raisin, la densité est élevée, autour de 1090, puis au fur et à mesure que les levures transforment ce sucre en alcool, la densité baisse, car l'alcool est peu dense.
Ceci nous permet de suivre l'évolution de la fermentation alcoolique, la baisse de la courbe doit être régulière et constante, jusqu'à la fin de la fermentation autour de 993.


Aucun texte alternatif disponible.
-

L’image contient peut-être : plein air
 
L’image contient peut-être : une personne ou plus
-
Aucun texte alternatif disponible.Aucun texte alternatif disponible.




Commenter